Phuc Dat Bich, un Australien de 23 ans, est fier que son nom ait fait rire les internautes mais dénonçe le fait que Facebook ait pu croire au canular et fermé arbitrairement son compte
 

Ce n’est finalement qu’une blague. L'utilisateur de Facebook d'origine vietnamienne, dont l'histoire a fait le tour des réseaux sociaux, reconnaît qu’il ne s’agissait que d’un canular pour se jouer des médias. Mission accomplie.

Votre opinion

Postez un commentaire