En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le modèle de drone Phantom 4 DJI.
 

Les aéronefs pourraient servir à hacker des périphériques et saboter des installations industrielles à distance. C’est ce qu’un expert en cybersécurité a démontré lors de la conférence Black Hat de Las Vegas.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire