En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pourquoi Google n'aime pas les voitures semi-autonomes
 

En octobre, les voitures autonomes de Google n’auraient commis aucun accident sur les 100.000 km parcourus par les quarante-huit véhicules en circulation. Google en a profité pour expliquer son choix d’une voiture entièrement automatique, et non pas à moitié comme son concurrent Tesla.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire