En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nos smartphones seraient jusqu'à 50% plus autonomes grâce à cette seule technologie

Juliette Billaud, co-première auteur de l’étude, et Claire Villevieille, cheffe du groupe Matériaux pour batteries à l’Institut Paul Scherrer PSI.
 

Un nouveau procédé de fabrication permettrait d'augmenter la capacité de charge des batteries de nos appareils de 30 à 50%. Et tout cela pour un coût industriel plutôt faible.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire