En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Moscou nie avoir piraté le parti démocrate pour aider Donald Trump

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe Serguei Lavrov le 26 juillet à Ventiane à Laos
 

Après la publication de milliers de mails internes au parti démocrate américain, de nombreux experts pointaient du doigts des hackers russes. Un diplomate a nié l'implication de son pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire