En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des photos de l'occupation du quartier Central de Hong Kong, sur Instagram.
 

Les autorités chinoises bloquent l'accès à certains réseaux sociaux, comme Instagram ou Weibo. Objectif: éviter que la contestation prodémocratie qui gronde à Hong Kong ne se propage aux autres provinces du pays. 

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Facebook-1534045803492859
    Facebook-1534045803492859     

    La chine a voulu Hong Kong ? Et bien qu'ils se débrouillent avec !
    Bonne chance aux hongkongais entrés en rébellion, j'espère qu'ils auront plus de chance que les étudiants de Tian'Anmen ...

Votre réponse
Postez un commentaire