En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Google étendra les mesures techniques du "droit à l’oubli" en Europe la semaine prochaine
 

Le moteur de recherche bloquera les résultats incriminés en détectant la position géographique de l’émetteur de la requête. Une procédure qui semble cependant facile à contourner. Explications.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • nip
    nip     

    Google semble jouer le jeu. Il devrait pourtant autoriser aussi le droit à l'oubli pour les condamnations pénales en Europe : le Japon lui demande instamment par la voie judiciaire. Faute de quoi, Google serait un casier judiciaire à ciel ouvert.

Votre réponse
Postez un commentaire