En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
réseaux sociaux facebook twitter pinterest google+ linkedin
 

Une étude de psychologie démontre que les  promesses des réseaux sociaux sont vaines : chacun d’entre nous ne peut entretenir plus de 150 relations amicales à la fois.

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Republicana
    Republicana     

    Je deteste Facebook et ce concept de 'Social Networking'. Nous avons perdus la notion du contact humain. Malheureusement nous sommes constamment harceles pour nous contecter, aussi, il n est pas etonnnant que beaucoups s'enferment dans ce monde virtuel au lieu de fermer leur pcs, tablettes, iphones et parler a un autre humain et redecouvrir ce que c est l'amitiee, la vraie. Cela me desole vraiment.

  • Kangourou63
    Kangourou63     

    La définition d'amitié selon Facebook n'a jamais eu la prétention de s'assimiler à celle dans la vraie vie. Il s'agit pour moi de relations virtuelles avec qui l'on peut avoir des centres d'intérêts communs et un certain plaisir, égo ou curiosité de suivre la vie de l'autre à travers son mur.

    Une interprétation au premier degrés provoque alors un malentendu évident. Avoir 100 amis dans la vie reste aussi une utopie ou une notion à tempérer, car l'on sait que les vrais amis se comptent sur une seule main. Sinon, on parle de copains ou de connaissances.

    Le débat serait plutôt de savoir s'il est bon de prolonger une relation amicale dans la vraie vie sur Facebook aussi, car là, je pense qu'il y a des risques de dérapages.

    Parlons-en et merci pour cet article qui a le mérite d'ouvrir des débats ;-)

Votre réponse
Postez un commentaire