En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le réseau social revendique plus de 25 millions d'utilisateurs actifs en France.
 

De nombreux utilisateurs affirment avoir été victimes d'une défaillance entraînant la publication de conversations privées. Alors que Facebook nie l'incident, il semble impossible à prouver.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jomjomjom
    jomjomjom     

    LA REVOLUTION EN DIRECT : LES ESPAGNOLS ASSIègent LEUR PARLEMENT !!!
    http://www.rtve.es/noticias/directo2/

  • Martin Bruno
    Martin Bruno     

    Nicolas Perrier a rétracté son argument, car il semble empiriquement les messages wall-to-wall n'ont pas été soumis à cette limitation en nombre de caractères.http://www.nikopik.com/2012/09/malgre-les-denegations-de-facebook-il-y-a-vraiment-un-bug-concernant-les-messages-prives.html

    Il peut y avoir une preuve formelle très simple : la notification par mail. A l'époque on recevait un mail indiquant si on avait reçu un message privé ou si on avait écrit sur notre mur. Le contenu même du message apparaissait dans le mail. Il suffit donc de trouver un MP (vérifiable par notification mail) qui apparaît aussi dans la Timeline.

Votre réponse
Postez un commentaire