En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Comment les gendarmes font parler smartphones et disques durs
 

Le web et les équipements informatiques sont désormais au cœur des enquêtes criminelles. Mais comment les informations sont-elles extraites? Rencontre avec les "experts" du Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • 109600
    109600     

    Dommage que les résultats de soient pas au rendez-vous.

  • Brunz
    Brunz     

    C'est vraiment un aryivle qui sert a rien

  • Brunz
    Brunz     

    C'est vraiment un article qui sert a rien

  • Commodore
    Commodore     

    Mais oui, les explications ne sont pas clair pour DAECH
    Faut être plus précis !
    Une traduction en arabe est-elle possible ?

  • colt13
    colt13     

    POUVEZ VOUS DONNER DES EXPLIQUATIONS PLUS CLAIR CA POURRAI INTERESSER DAECH D APRES BFM ILS AURAIS PERDU DES CHEFS JE METS MA TETE A COUPER QU UN PETIT COUP DE POUCE POUR LES AIDER ..........MDR

  • Crusader30
    Crusader30     

    Les ingénieurs et techniciens rattaché au BEA arrivent à faire parler des boites noires d'avions très endommagées après un crash aérien, un disque dur ou smartphone ne va pas les arrêter, c'est un jeu d'enfant pour eux.....

  • Crusader30
    Crusader30     

    Ils ne vont pas nous dévoiler les techniques de décryptage, ils ne sont pas fous....

Votre réponse
Postez un commentaire