En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

On avait l'habitude d'entendre le contraire mais selon des chercheurs de l'Université de Californie, lancer une recherche en ligne augmenterait l'activité de notre cerveau. L'étude a été menée sur 24 personnes âgées de 55 à 76 ans. Les chercheurs ont donné à chacune un livre à lire, puis des recherches à faire en ligne. Pendant la phase des recherches, l'activité cérébrale de chacun était enregistrée par IRM. Sur l'ensemble du groupe, la moitié des participants avaient l'habitude de surfer sur Internet pour chercher des infos, alors que l'autre moitié n'y allait que rarement ou même jamais. Pour les participants habitués à Internet, l'étude a révélé une activité intense du cerveau au niveau des régions impliquées dans les décisions et les raisonnements complexes. En résumé : Surfer sur Internet, c'est choisir, sans arrêt : cliquer sur tel lien, indiquer tel formule dans un moteur de recherche, sélectionner telle réponse... Des choix très rapides qui stimulent donc les synapses.

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire