En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le phénomène Facebook est il en train de lasser ? Les « suicides collectifs » se multiplient sur la toile


Rassurez-vous : il ne s’agit pas de vrais suicides. Mais on voit se multiplier sur Facebook les groupes de suicides virtuels. C’est simple : ca signifie se donner rendez-vous et supprimer son existence, son profil sur le réseau communautaire. Ces utilisateurs en ont marre de la place prise par Facebook dans leur vie : parfois, ils peuvent passer plus d’une heure à répondre à leurs amis, ou aux diverses sollicitations qui leur parviennent. Ils utilisent la manière forte : ils disparaissent du réseau !

- D’autres choisissent de « Dé-friender » à tout va :
C’est un barbarisme qui vient de l’anglais friend. En fait ils se rendent compte qu’ils ont accepté trop d’amis dans leur liste de contact facebook. Certains en ont plusieurs centaines. Du coup, ils suppriment des amis de leur profils facebook, « ils défriendent » comme on dit sur la toile, pour passer moins de temps sur le site communautaire.

- Facebook tente de conserver ses utilisateurs avec une messagerie instantanée :
Lancé il y a presque un mois, un système qui permet de savoir automatiquement si vous amis sont en ligne et de leur parler en temps réel. Il n’empêche que Facebook aura peut etre du mal à résister à l’arrivée de concurrents. Des baisses de trafic ont été observées, et des nouveaux sites de réseaux sociaux font leur apparition sur la toile… Dernier en date : Weplug.com. Un nouveau réseau social, made in France celui là, en place depuis une semaine sur la toile
>Accéder à Facebook<
>Accéder à Weplug<

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire