En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

C’est la plus forte condamnation pour Ebay en Europe : le site devra verser 38 millions 830 mille euros à six marques du groupe LVMH : Louis Vuitton, Dior Couture et les parfums Christian Dior, Kenzo, Givenchy et Guerlain. Ebay est reconnu responsable du contenu de ses ventes, d’autant plus qu’il n’a pas accepté des mesures simples pour lutter contre la contrefaçon sur son site. Ebay n’aura également plus le droit de vendre quatre des six marques de LVMH. Le site américain a décidé de faire appel. > Vous aussi, faites nous part de vos bons plans du web en cliquant ici

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Christophe@vendezmalin.fr
    Christophe@vendezmalin.fr     

    La plainte de LVMH contre ebay.

    Je suis gérant de Vendez Malin, un dépôt-vente eBay. Les particuliers nous confient leurs objets et nous les vendons pour eux sur eBay.

    Je souhaite témoigner sur plusieurs points concernant ce sujet.

    - Premier point, LVMH ne fait aucun effort pour aider les revendeurs d'occasion dans la lutte contre la contrefaçon. Nous les avons sollicités mais en vain...En effet, il est parfois très difficile même pour un expert de reconnaître les vrais des faux articles.

    - eBay a mis en place des systèmes de lutte contre la fraude. Ils suppriment beaucoup d'annonce même douteuses et restreignent les comptes de certains vendeurs (ex: interdiction de vendre des articles de luxe)
    Cependant, eBay ne peut pas surveiller chacune des annonces misent en vente sur son site et se réfugie derrière la responsabilité des vendeurs.
    Cependant, cela ne les empêches pas de toucher une commission sur les ventes et d'autoriser la vente d'article de luxe en provenance de Chine.


    Interdire la vente d’article de luxe ne semble pas être la meilleure solution. Il faudrait que les grandes marques s’impliquent davantage : partenariat avec les dépôt-ventes et autre sites comme eBay ; distribution d’attestation d’authenticité, même sur des articles de seconde main.
    Il devrait mettre en place un service d'aide aux particuliers et professionnels afin de détecter les contrefaçons : un site internet par exemple.


    Concernant la vente de parfum : Pourquoi n'aurai-je pas le droit de revendre un parfum que l'on ma offert et qui ne me convient pas! LVMH cherche-t-il à protéger son réseau de distribution!!!

    cordialement,

    Christophe

    -

Votre réponse
Postez un commentaire