En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Chez les producteurs et maisons de disques, on juge que la loi n’est pas liberticide

La SCPP, Société Civile des Producteurs Phonographiques, a même rendu public cette semaine un sondage Ipsos : 88% des pirates arrêteraient de télécharger illégalement si ils recevaient deux messages d’avertissements. 74% des français se disent favorable au dispositif qui se dessine : avertir par email, par lettre recommandée, puis si le piratage persiste, suspendre temporairement l’accès au web. > Vous aussi, faites nous part de vos bons plans du web en cliquant ici

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire