En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A l’occasion du Nouvel An Chinois : La censure sur Internet en Chine


L’architecture du réseau chinois a été pensée pour que l’information soit contrôlée : tout le trafic Internet pour le pays passe par seulement cinq nœuds de connexion. Les mots interdits, notamment : des noms d’opposants au régime, certaines informations comme l’indépendance des Tibétains, de Taiwan, les infos sur le Dalaï Lama et les manifestations pro démocrates de la Place Tiananmen.

- L’exemple par l’image : La recherche Tiananmen :
Regardez ces deux liens : voici l’exemple d’un page de Google, pour la recherche « Tiananmen ». Sur le Google chinois, des photos de cartes postales uniquement. Sur le Google français, on tombe sur les images d’actualité marquantes, avec les clichés de 1989 avec les chars sur la place.
> Recherche sur Google Chinois
> Recherche sur Google Français

Inscrivez-vous à la Newsletter High-Tech

Newsletter High-Tech

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire